Carine Roitfeld quitte vogue: départ voulu ou départ forçé ?

C’est une bombe dans la fashion sphère!!! Une nouvelle innatendue vient de tomber… Celle qui fit de vogue, le magazine le plus réputé dans le milieu de la mode et qui a été élue parmi les 100 femmes les plus influentes du monde par le magazine Forbes quitte le navire Condé Nast.

Connue pour ses engagements subversifs, elle créa avec Mario Testino et Tom Ford, le pornochic et les mannequins  rachitiques début 2000.  Même si elle n’a jamais hésité à surexposer ses coups de coeurs et ses amities comme Christophe Decarnin ou Lara Stone, elle n’a pas su cette année, respecter les limites entre travail et vie perso.

Très fusionelle avec ses griffes favorites, il paraitrait qu’elle aurait les bornes en 2010. En tête des listes, madame Roitfeld aurait prêté la quasi-totalité d’une pré-collection Balenciaga à Max Mara, qui s’en serait fortement inspiré (d’ou le banissement de Vogue Paris sur les shows de Ghesquière). Egalement, Jury de l’ANDAM 2010 (concours pour promouvoir les créateurs émergents), elle a proposé ses faveurs au jeune styliste Turc Hakaan Yildirim, notamment en lui apportant la collaboration de nombreuses mannequins hors de prix à l’instar de Kate Moss ou de Nathalia Vodianova et du photographe fétiche de Vogue Mert Alas.

Pour compléter ce listing, le LVMH trouve que le magazine ne présente plus assez de produits de leurs différentes marques au point de menacer le boycott du numéro de janvier.

Ces alchimies ont réellement entammé la crédibilité du magazine. Embarrassée par ses nombreuses turbulences et par son image très people, la maison mère Condé Nast a trouvé un engagement à l’amiable avec notre Anna Wintour française. On se demande alors qui prendra la relève… les paris sont ouverts…

Publicités

vacances de noel

je pars en vacances du 18 décembre au 1 janvier…  Je reviendrais avec pleins de nouveaux articles !

Givenchy – Campagne printemps/été 2011

Riccardo Tisci, le DA de Givenchy se plait à exposer des personnalités rares et insolites dans ses campagnes de publicité. Pour la saison Automne/hiver 2010-2011, le créa a placé Léa T, un transsexuel au centre de la campagne presse, lui apportant ainsi le rang de mannequin auquel il aspirait.

Lea T, la deuxième en partant de ma droite

 

Cet été, Tisci renoue avec le coté rare et racé grâce au mannequin ultra photogénique mais albinos, Stephen Thompson, asseyant ainsi l’image et le statut de Givenchy. Cette campagne photographiée par Mert Alas et Marcus Piggott révèle la photogénie de cet homme par une esthétique saturé de blanc. Ce cliché est soi-disant inspiré d’une photographie de Robert Mapplethorpe représentant un buste sur un léopard. Le DA dit se sentir très proche des albinos. Pour ma part, j’y vois plutôt une adaptation du roman de la Belle et la Bête des temps modernes.

Stephen Thompson et Lara Stone - campagne printemps-été 2011

 

Il y a quelques années, ses publicités auraient choqué le grand public. Ces personnes peu conventionnelles auraient été comparées à des monstres de foire que l’on retrouvait dans les cirques comme le montre le célèbre film Freaks, réalisé par Tod Bowing en 1931. En associant muses internationales et beautés atypiques, les campagnes Givenchy se veulent contemporaines, expérimentales et éthiques… mais à trop vouloir être éthique, ne remettons pas au gout du jour l’attraction ancestrale de l’étrange. En effet, la polémique autour de Lea T et ses nombreuses interviews montrent que l’idée de « phénomène de foire » n’est pas près de s’essouffler puisqu’on ne devient pas célèbre pour se que l’on dégage sur du papier glacé mais pour la différence que l’on a.

Découvrez la campagne printemps-été Givenchy dans le Vogue Paris de Février.

j’ai testé www.shoesofprey.com

Une envie irrésistible de chaussures ? Une fixette sur la paire de vos rêves que vous ne trouvez nulle part ? Une envie d’être styliste d’un jour… Le site web Shoesofprey propose de créer soi-même sa paire de chaussures, à partir de différentes bases de modèles, couleurs, matières, hauteurs de talons et accessoires. Ce n’est pas un site de customisation lambda, mais une réelle personnalisation compte tenu de la palette proposée.

Les délais sont rapides, la qualité tout à fait correcte et on reçoit le paquet dans une jolie boite blanche avec un sac en tissu pour ranger ses chaussures accompagnées d’un petit mot et d’une photo des chaussures créées… ceci dit, au final l’addition est plutôt ronde.

Je vous propose d’aller faire un tour sur le site pour s’amuser un peu à conceptualiser la paire d’escarpins idéale surtout si vous avez envie d’avoir des pompes vraiment stylisées.

on choisit le modèle

on choisit la couleur

et voila

une envie de macarons oui mais des macarons chics

Fabriqué à partir de poudre d’amande, de sucre glace, de sucre et de blancs d’oeufs, le macaron est un dérivé de la meringue… Mais c’est surtout une gourmandise française ultra snob dont raffole les étrangers.

Alors pour être encore plus chic, je vous propose de tester des macarons typiquement parisiens. Ces « beautiful macarons » affichent la Tour-Eiffel, la Joconde ou encore l’Arc de Triomphe à leurs designs et peuvent se conserver jusqu’à deux mois.

Les plus classiques peuvent opter pour les boites Cédric Rivrain pour Ladurée. Elles sont un raffinement et une délicatesse pour les yeux et le palais.

Beautiful  macarons
boite de 4: 9,9€

boite de 8: 16€
carrousel du Louvre,

99, rue Rivoli, paris 1er

Ladurée,
75 Avenue Champs Elysées, Paris 8e

Un hit resto: le mini palais

J’en entendais tellement parlé du mini palais… Plus d’un an de travaux, un décor majestueux et une carte pensée par Eric Frechon, chef trois étoiles… Alors forcément quand j’ai vu tout ça, je me suis dit qu’il fallait essayé !

Une ravissante poupée au look rétro nous accueille et nous accompagne à notre table. Meilleure table du restaurant soit-dit en passant, un cocon pour quatre personnes très intime avec une vue sur la terrasse sublime… On nous apporte l’apéritif et les cartes, et là… Sacrilège, le fabuleux, l’incontournable club sandwich à la langouste n’apparaît pas!!! Extrêmement dessus je me rabats sur les Saint-Jacques… Bon au final, l’accueil est vraiment charmant et cette pin-up année 50 nous emporte dans un autre temps. Le repas est excellent et original et le décor reste très agréable comparé au restaurant d’avant… mais pas de club sandwich langouste comme nous le vante de nombreux articles de journaux.

Je vous conseille le burger de magret et fois gras. Il est préférable de réserver mais en semaine il y a de la place!

la Carte environ 45 € / personne Menu déjeuner: 28 €

Paris-Byzance sous l’oeil avisé de Karl

Karl Lagerfeld nous a emmené dans de lointaines contrées Grecques pour la pré-collection Automne- hivers 2011-2012 du défilé Chanel.

Depuis 2003, la maison de couture française cherche à renouer avec le savoir-faire et les traditions des métiers d’art et de couture tel que les brodeurs, perruquiers et autres plumassiers qui se perdent dans la consommation de masse.

Tissus précieux et couleurs nobles sont les crédos de cette collection d’inspiration byzantine. Des pièces extrêmement travaillées et aussi précieuses que de la joaillerie.

Je vous présente mes 3 gros coups de cœur.

 


Previous Older Entries