Romain Duris au théâtre, La nuit juste avant les forêts

Romain Duris s’est lancé un challenge en jouant au théatre de l’Atelier, dans le 18eme arrondissement, une salle intimiste pour jouer une pièce dramatique, un pari relevé haut la main.

L’histoire: Un homme tente de retenir par tous les mots qu’il peut trouver un inconnu qu’il a abordé au coin d’une rue, un soir où il est seul. Il lui parle de son univers. Une banlieue où il pleut, où l’on est étranger, où l’on ne travaille plus ; un monde nocturne qu’il traverse, pour fuir, sans se retourner ; il lui parle de tout et de l’amour comme on ne peut jamais en parler, sauf à un inconnu comme celui-là, un enfant peut être, silencieux, immobile.

Devenus complices sur le tournage du film Persécution, l’acteur et le réalisateur, Patrice Chéreau collaborent une nouvelle fois ensemble en mettant en scène l’œuvre de Bernard-Marie Koltès. Un texte très poétique dans un monologue de 2h, Romain Duris nous éblouit par sa prestation d’ivrogne qui dit tout haut ce que les autres pensent tout bas. Son corps sous tension, son regard complètement égaré, ses cheveux ébouriffés, notre petit frenchy n’est plus reconnaissable. Il se défait de l’image du flambeur rebelle et séducteur et se transforme en un être rejeté, sidérant de maîtrise et de vérité, dans une société excluante, haineuse et à tendance raciste (comme le montre les derniers sondages avec mme Lepen).

La mise en scène dramatique mais pas tragique laisse penser à la solitude de cet homme et de sa demande d’amour pour retarder la mort… Le spectacle se finit dans une certaine douceur, sans parti pris… mais quand même, une grosse boule s’est formée au creux de ma gorge… certes, c’est un théâtre mais… qui rappelle une triste vérité, une société qui ne prend que les meilleurs et que l’on refuse encore de voir.

 

Du mercredi au samedi à 19h. Les dimanches, à partir du 13 février 2011 inclus, à 19h. – durée 1h30

Au théâtre de l’Atelier,
1 Place Charles Dullin
75 018 Paris
du 19 janvier au 20 mars 2011 à 19h.
Auteur: Bernard-Marie Koltès
Mise en scène: Patrice Chéreau, Thierry Thieû Niang 

Tarifs :
Catégorie 1 : 30 €
Catégorie 2 : 25 €
Catégorie 3 : 15 €

Kylie Minogue pour Lexus

Une bombe au volant d’une voiture luxueuse et design… Kylie Minogue, la chanteuse australienne, est la nouvelle égérie de Lexus. « Quiet Revolution », le nouveau modèle Lexus CT 200h n’entend rien du vacarme produit par une série de batteurs frappant avec force sur leur instrument. La plénitude serait donc de se couper du rythme … mouais j’y crois moyen… surtout que Kylie est certes une chanteuse confirmée mais en tant qu’actrice…. Elle a encore des progrès à faire!

Abercrombie & Fitch le 19 mai en France

Ça y est le rêve de toute frenchy normalement constituée se réalise dès le 19 mai prochain avec l’ouverture du premier magasin Abercrombie & Fitch sur les Champs Élysées à Paris!

Avec leur style très preppy américain, cette marque est devenue en quelques années, une vraie machine de guerre grâce a un concept store particulier. Les vendeurs sont choisis davantage sur le physique que sur leurs aptitudes à vendre et se promènent torse nu. Et non pas peu fier de leur atouts masculins, ils vous proposent une photo avec leur body grâce à un photocall dès l’entrée du magasin. Jouer sur le sexe auprès des adolescents complexés est un concept qui cartonne tant du coté des garçons que des jeunes filles en fleurs. Reste à savoir si le concept sera le même en France… Seule information actuellement, la marque promet la fête de l’année pour le lancement en France avec parait-il le débarquement des plus belles bêtes de compét’ tout droit arrivées de Londres et New York…. Mais entre les soirées Puma qui commencent demain au ‘Social Club’, l’Axe Boat de juin-juillet et le roadshow Apérol qui promet d’être torride… sans compter toutes les tournées des marques de cet été… la compétition est dure pour en faire du lancement d’Abercrombie & Fitch, la soirée de l’année.

 

 

London Fashion Week et Burberry

La Fashion Week londonienne a crée l’événement avec le défilé Burberry Automne-Hiver 2011-2012. Le créateur Christopher Bailey, réputé pour un être un As de la communication et des nouvelles technologies a proposé à ses fans de regarder via le webmagazine de luxe BuyBuy, le défilé en Live!  Le créateur de la maison a voulu retransmettre son show dans le monde entier, tant sur le web que sur les écrans des magasins Burberry et sur les places publiques comme la célèbre place de Piccadilly Circus de Londres.

Il paraitrait également que l’on pouvait précommander en live les vêtements et accessoires que l’on chérissait… cela restant pour l’instant une rumeur.

Le défilé fut éblouissant par son grand nombre de couleur, du turquoise, de l’orange, des tons très été pour un défilé hiver, des capes courtes et des trenchs revus et corrigés, ceinturé taille haute pour classe très english old school, des volumes originaux et des fourrures décalés

 

 

Nathalie Portman pour Miss Dior Chérie

« Mi piace piccolo » pour Nescafé

« Mi piace piccolo » (à traduire par « je l’aime petit ») est le nom de la nouvelle campagne de Nescafé pour Piccolo, la dernière née de ses machines à café. La vidéo virale se présente sous la forme d’un mini-clip musical diffusé sur YouTube. Coloré et acidulé, on enchaine ici les jeux de mots et allusions fines à tout ce qui pourrait être petit et plaire à de jeunes filles. Et la vidéo fait le buzz sur la toile italienne.

Avis aux amateurs de gastronomie originale

Hier au soir, j’ai enfin réussi a avoir une table chez Guilo Guilo.

En plein cœur de Montmartre, dans le quartier le plus bobo de Paris, le chef japonais Eiichi Edakuni, très connu au Japon a quitté son restaurant de Kyoto pour s’installer à Paris au printemps 2008. Il y a ouvert Guilo Guilo, un restaurant très intime, avec un nombre très restreint de places où l’on mange sur un bar tout en regardant les différents cuisiniers préparer nos futurs mets. Le menu comprend 6 à 8 plats raffinés mêlant esprit d’orient et saveur française, pour un choc de saveurs vraiment surprenant. Par contre, on ne choisit pas le menu… Il n’y en a qu’un qui se renouvelle régulièrement.

Seul bémol, la carte des vins est vraiment petite.

 

Adresse : 8, rue Garreau 75000 XVIIIème
Menu :45-60 euros

Previous Older Entries