Candelaria taco et tequila bar

Posé sagement dans une rue tranquille, on lui donnerait le bon Dieu sans confession à ce resto de tacos. Pourtant, il a quelque chose de louche : où vont tous ces gens qui se faufilent derrière le zinc ? Ils disparaissent derrière un mur. Une porte, en fait.

Suivant la mouvance des bars souterrains à Berlin, Candelaria est un lieu à deux facettes : côté pile, c’est le repaire des amateurs de street food mexicaine, friands de tacos et tostadas flanqués de guacamole. Côté face, c’est un bar à cocktails parsemé de bougies, où Adam, Joshua et Carina, deux New-Yorkais et une Colombienne, shakent toute la soirée des Santa Margharita et Love by the Moon à se damner. Arrivez tôt dans la soirée : les places sont vite prises d’assaut.

 

Candelaria
52 rue de Saintonge, Paris 3e, Métro filles du Calvaire
Ouvert du mardi au dimanche de 12h à 23h
Le bar à cocktails ouvre à 18h, cocktails à 12?

Tél : 01 42 74 41 28

source: my little paris

Publicités

kookai s’émancipe…

La campagne Printemps Eté 2011 de Kookaï est dédiée aux femmes contemporaines et affirmées.

Dans cette nouvelle campagne, chaque visuel voit une femme se décrire par une liste de mots. Ces textes manuscrits symbolisant que la femme est à la fois multiple et unique. La marque, pour révéler au mieux cette psychologie féminine, a fait appel à la photographe Danoise Signe Vilsturp.

Chanel dévoile sa dernière campagne pour les 10 ans de Coco Mademoiselle

Chanel lève le voile sur la dernière campagne qui célèbre les 10 ans du parfum Coco Mademoiselle. L’actrice anglaise Keira Christina Knightley y est plus sexy que jamais, dans une combinaison moulante beige, chevauchant une Ducati de la même couleur, pour retrouver l’acteur argentin Alberto Ammann.Ce film de 3,20 minutes a été réalisé par le réalisateur anglais Joe Wright, auteur notamment d’Orgueil et préjugés et de Reviens-Moi.

Cette année, la Fashion Week Parisienne n’a pas été au top de sa forme… Entre le scandale Galliano et l’absence de Christophe Decarnin, le DA de Balmain… la citée de la mode a été terni tant par les créations stylistiques que par certains DA. Mais si on ne retiendra pas cette Fashion Week dans nos esprits…quelques IT-Girl frenchy ont été aperçues sur les podiums de la saison… et elle ne devraient pas en rester la… Petit focus sur les jolis minois français de FW qui sauvent la réputation fashion de la France.

Colinne Michaelis : deuxième saison sur les podiums pour cette jeune mannequin âgée de 17 ans. On l’a notamment vu au défilé Elie Saab, YSL, Miu Miu, Givenchy, Valentino… a son actif, elle a déjà plus de 24 shows et a défilé en exclusivité pour Calvin Klein & Prada à Milan.

 

 

Sigrid Agren : Avec son mètre 76, ce jeune top âgé de 19 ans a débuté sur les catwalks il y a 2 ans. Originaire de la Martinique, elle avait remporté le concours Elite model Look en 2006.

 

 

 

Anaïs Mali : Cette Toulonnaise de 19 ans, a déjà décroché des campagnes pour J. Crew et Levi’s. Elle a également défilé pour Marc Jacobs, Derek Lam, Tommy Hilfiger, et Vera Wang pour la Fashion Week New Yorkaise.

 

Aymeline Valade : Il y a un an, Laurent Rojot sortait la première édition d’un hors-série digital d’un genre nouveau, le more.madame la couverture de lancement mettait scène le mannequin Aymeline Valade de chez Women….Repérage fait, elle à ouvert plusieurs show cette saison chez Etro et Louis Vuitton.
Après des débuts sur les podiums milanais, le top au visage anguleux, formé à la danse classique pendant 20 ans, se fait repérer par Alexander Wang et le photographe Craig McDean qui la choisissent comme égérie pour la campagne printemps-été 2011 du créateur new-yorkais.

 

Mélodie Monrose, l’étoile des défilés de 2011 : Originaire de la Martinique, Mélodie Monrose quitte son île natale à 18 ans pour s’envoler vers New York où elle signe avec l’agence Wilhelmina. Sa silhouette longiligne et son visage angélique se font toute suite remarqués. Deux mois plus tard, lors des Fashion Week printemps-été 2011, elle marche

pour les grandes pointures de la mode. Elle participe au show de Marc Jacobs, DKNY, Jason Wu pour New York, Prada et Gucci pour Milan et Yves Saint Laurant, Akaris, Dries Van Noten à Paris pour ne citer qu’eux.  Elle est nommée parmi les tops 10 des « new face » par les sites models.com et Style.com. Pour la saison Automne-hiver 2011, la belle est omniprésente. On la retrouve sur les podiums notamment de Zac posen, Tadashi Shoji, Academy of Art University et une fois encore pour Yves Saint Laurent.  Celle qui rêvait d’être la Karl Lagerfeld au féminin étant petite, a déjà quarante-neuf défilés à son actif.

Mugler s’offre un transformer

Pour sa collection hivernale, Mugler a fait appel à Rick Genest, un canadien adepte de la modification corporelle, tatoué des pieds à la tête, appelé plus communément Zombie Boy.  La campagne a été réalisée par l’artiste Nicola Formichetti, créateur de la fameuse robe toute en viande de Lady Gaga et directeur artistique d’Uniqlo.

Des images fortes et esthétiques qui subliment l’univers sombre de Mugler, teintées de la touche cyberpunk du jeune performer.

Desperados Wild Bar

En avril, le Desperados Wild Bar, établissement clandestin et éphémère, invite les amoureux de cette bière aromatisée à la Tequila. Entre cabinet de curiosités et cabaret de nuit, le lieu ouvre ses portes dans le 4ème à Paris, durant trois semaines, pour trois soirées hebdomadaires et trois collectifs différents:

  • Les mercredi 13, 20 et 27 avril est organisée la Desperados Wild Games. Au menu, lancé de bière sur le comptoir, bonneteau, performances de Bart & Baker Baker, The Correspondents et du trio Paddy Sherlock Big Band.
  • Les jeudi 14, 21, 28 avril, performances en tout genre: breakdance avec les crew Pain O Chokolat, tatouages live du Horror Picture Tea au rythme du label Ekler O’Shock et un show de Missile.
  • Les vendredis 15, 22 et 29 avril,We Become Agency insuffle sa Desperados Wild Touch. Show des Coyotes Girls, performance musicale de Cedric Couvez & Harvey Ambomo et showcase de Digikid84.

Par ailleurs, les détenteurs du ticket d’entrée décroché pour le Desperados Wild Bar auront l’occasion de découvrir en avant-première la nouvelle bouteille Hors-Série Desperados Legend designée par les artistes du collectif pluridisciplinaire 9e Concept.

Je vais vous révéler un secret

Comme le dit bien mon titre… je vais vous révéler une adresse top secrète…

Dans la rue Saint Honoré dans le 1er arrondissement de Paris, Métro Louvre Rivoli, je vous invite à prendre rendez-vous au showroom Mikimiki.

Cette jeune femme reçoit uniquement sur rendez-vous, d’où, cette impression d’être une VIP… Plusieurs fois par an, Miki, par à la recherches d’articles de luxe Italien. Elle fait le tour des ateliers de couture où elle récupère directement des fins de série en sortie d’usine. Comme elle a ses entrées un peu partout, notamment au Palais de Grazia Bagnaresi, elle nous propose des créations inconnue en France.

Dans son showroom vous y trouverez donc du Armani, du Ferretti, Miumiu et autres marques Italiennes vendues à très bas prix ….

Qui est mikimiki ? Née en Toscane, Arezzo (la ville de Miuccia Prada), sa famille a toujours travaillé dans la mode. Elle a grandi dans les soies et les mousselines du magasin de ses parents. (sa mère a lancé Alexander McQueen en Italie). Elle a beaucoup voyagé seule pour dénicher des pièces de brocantes, collectionner de précieux tissus. En arrivant en France pour faire une école de Cinéma et d’Art , elle créé MIKIMIKI, un showroom-concept. Comme la dit la Newsletter My little Paris hier… MIKI sera votre meilleure amie.

Showroom Mikimiki
Rue Saint Honoré, Paris 1er, métro Louvre-Rivoli
Uniquement sur rendez-vous, appeler au 06 68 44 31 25
Robes à partir de 150 € (180 € la mini-robe en cuir) et 50 € pour les T-shirts

Previous Older Entries